Vous êtes ici

Fondation Syngenta

La Fondation Syngenta pour une agriculture durable

La mission de la Fondation Syngenta : accroître les opportunités et les choix des communautés pauvres rurales vivant dans des régions semi-arides afin d’améliorer leurs conditions de vie par des innovations agronomiques durables. 

Détentrice de connaissances et de savoir-faire au service des productions agricoles et alimentaires, Syngenta prend à cœur sa responsabilité sociale d’entreprise.

 

La Fondation Syngenta soutient des programmes de recherche, des actions de formation et de transferts de technologies menés auprès des communautés rurales des régions semi-arides du globe pour réduire la pauvreté, la faim et la malnutrition dans le cadre de partenariats locaux. 

Le chemin parcouru depuis la création de la Fondation

 L’augmentation de la demande mondiale en produits agricoles

 Depuis sa création en octobre 2001, le contexte dans lequel la Fondation Syngenta opère a changé. La demande en produits agricoles et en services pour l’agriculture a augmenté avec la croissance économique et l’accroissement démographique de notre planète qui compte aujourd’hui plus de six milliards d’habitants. Du rapport de synthèse de l’Evaluation des Ecosystèmes pour le Millénaire, il ressort que l’agriculture évolue au rythme de la demande mais que, parallèlement, de nombreux écosystèmes ont été dégradés.

 Le rôle majeur de l’agriculture, notamment en Afrique

 Pour atteindre les objectifs du Millénaire énoncés par les Nations-Unies, il existe un consensus sur le fait que l’agriculture doit jouer un rôle accru pour soutenir la croissance économique, réduire la pauvreté et être utile aux écosystèmes – tout en restaurant ceux qui sont atteints pour assurer une situation sanitaire satisfaisante et une productivité durable. Les besoins sont particulièrement pressants en Afrique.

 Les atouts de la Fondation : ressources et réactivité, adaptation et innovation

 La Fondation Syngenta pour une agriculture durable dispose d’atouts : nous sommes une petite structure très réactive, adossée à une grande entreprise disposant de la technologie apte à accroître et maintenir durablement la production agricole. La Fondation est idéalement positionnée pour agir à l’interface entre les milieux économiques et le secteur public. Nous testons de nouvelles approches, tout en restant réaliste et en ayant la capacité de réajuster les programmes au besoin pour les situer dans une approche de développement global.

 Améliorer les conditions de vie des populations rurales fragiles grâce au développement de leur agriculture

 

L’impact des contributions de la Fondation Syngenta n’est pas aisément démontrable. L’indicateur de mesure que nous avons choisi est celui de l’amélioration des conditions de vie des populations rurales fragiles. La Fondation a mis l’accent sur le développement technologique à travers la recherche et la mise en place de compétences. Toutefois, les technologies ne sont utiles que si elles sont accessibles aux agriculteurs et si ces derniers ont des marchés sur lesquels écouler leurs productions. Les petites et moyennes exploitations agricoles ont un rôle vital pour la fourniture de semences et d’intrants, ainsi que pour le marketing et la transformation des récoltes. C’est pourquoi la Fondation Syngenta entend consacrer davantage de temps et de ressources au développement des PME.

 Notre objectif : diversifier nos actions

 La Fondation a progressivement accru le nombre de pays avec lesquels elle travaille. Aux partenariats mis en place au Mali, en Erythrée et au Kenya se sont ajoutés des programmes en Inde, au Brésil et en Ouganda.

La Fondation a également l’ambition de diversifier ses programmes. Nos partenaires sont déterminants pour la réalisation de nos objectifs. L’action de la Fondation repose fortement sur eux et leur aide est très précieuse. Jusqu’ici, la Fondation a eu la main heureuse: agences gouvernementales, institutions de recherche nationales et internationales, représentants du secteur privé et membres de la société civile. Chacun à sa façon contribue à la promotion d’une innovation durable en agriculture, par-delà les contingences politiques et sociales, avec l’objectif d’un bénéfice direct pour les exploitants agricoles concernés. Ceci étant, la contribution de partenaires spécialisés dans la finance et les activités économiques seront nécessaires pour atteindre les objectifs fixés.

 Réchauffement climatique : une raison de poursuivre les investissements dans les zones sèches

 De nouvelles opportunités existent. Les changements climatiques sont de plus en plus préoccupants et la nécessité de réduire les émissions de gaz à effet de serre offre une perspective nouvelle aux pays en développement car ces derniers peuvent bénéficier de financements provenant de crédits carbone. Il en résulte également un intérêt croissant pour les biocombustibles. Tous ces éléments réunis constituent une chance de fournir des investissements supplémentaires pour les zones les plus sèches.