Vous êtes ici

Résultats Premier Semestre 2010

News Item
22.07.2010

Résultats du premier semestre 2010
 
Bâle, 22 juillet 2010  

 
Croissance en volume au deuxième trimestre; belles performances des marchés émergents
 

  •  Ventes en hausse de 1 %, à $6,7 milliards: baisse de 3 % à taux de change constant(1)
  • Croissance en volume au deuxième trimestre compensant la baisse des prix des produits de protection des cultures, particulièrement dans les pays de l'ALENA (Canada, Etats-Unis, Mexique)
  • Croissance accélérée de la division Semences, marge en hausse
  • Croissance sur les marchés émergents soutenue par les investissements: ventes en hausse de 15 %(1)
  • Bénéfice par action(2) en baisse de 9 %, à $13,95
  • Bénéfice par action de $13,39 après restructurations et moins-values, en baisse de 10 %
  Données financières présentées   Hors restructurations et moins-values
  1ersem. 2010$m 1ersem. 2009$m réel%   1er sem. 2010$m 1ersem. 2009$m réel % TCC(1) %
Ventes 6 740 6 655 + 1   6 740 6 655 + 1 - 3
Protection des cultures 4 996 5 000 -   4 996 5 000 - - 4
Semences 1 763 1 676 + 5   1 763 1 676 + 5 + 2
Chiffre d?affaires 1 558 1 783 - 13   1 652 1 833 - 10  
Bénéfice net(3) 1 254 1 402 - 11   1 307 1 440 - 9  
Bénéfice par action $13,39 $14,96 - 10   $13,95 $15,36 - 9  

 Mike Mack, Chief Executive Officer, a déclaré:

«Après un départ assez hésitant au premier trimestre, nous avons enregistré une forte hausse de la demande pour nos produits en 2010, après une saison 2009 caractérisée par une faible pression des nuisibles et un resserrement du crédit. En témoigne l’importante croissance en volume au deuxième trimestre, qui a entraîné une réduction des stocks, très élevés, ce qui avait créé les conditions d’une érosion des prix dans les pays développés, plus particulièrement en Amérique du Nord. Sur les marchés émergents, nous avons réalisé

(1) Croissance à taux de change constants, voir annexe A de la version anglaise. 
(2) BPA sur une base entièrement diluée, hors restructurations et moins-values. 
(3) Bénéfice net attribuable aux actionnaires de Syngenta AG.

 
de belles performances tout au long du premier semestre, surtout en Amérique latine, les producteurs continuant à investir dans les technologies nouvelles. L’accent mis de longue date sur l’efficacité opérationnelle nous permet de faire face à un environnement de marché difficile à court terme tout en poursuivant l’expansion de nos plates-formes dans l’optique d'une croissance future ».
 
«Le premier semestre 2010 a été marqué par de nombreux succès pour Syngenta. Les ventes de nouveaux produits de protection des cultures ont augmenté de 14 %, avec deux produits en développement lancés cette année. Nous avons créé de nouvelles capacités de production pour le fongicide AMISTAR® au mois de mai et avons immédiatement enregistré une demande pour cette capacité supplémentaire. La rentabilité de notre division Semences s’est améliorée grâce à l’excellent accueil réservé à notre offre élargie de variétés triple combinaison. Nous tirerons parti de notre portefeuille de plus en plus large de semences de maïs avec le lancement d’AGRISURE VIPTERA™ à l’automne et nous serons la première entreprise à commercialiser une solution d'optimisation de l’eau dans la culture du maïs.»
 
Résultats financiers du premier semestre 2010
 
Vente à $6,7 milliards

Le chiffre d’affaires a augmenté de 1 % grâce à l’incidence positive des effets de change. À taux de change constants, les ventes ont enregistré un recul de 3 %. Les ventes de la division Protection des cultures* ont connu une baisse de 4 %, la croissance en volume de 3 % ne compensant qu'en partie l'érosion des prix. Les ventes de la division Semences ont augmenté de 2 %, bénéficiant d’une croissance en volume de 3 %.
 
Marge EBITDA de 28,6 %

L’EBITDA a diminué de 9 % (TCC), à $1,9 milliards. La marge brute a pu être maintenue malgré la baisse des prix, grâce à l’évolution favorable des coûts des matières premières et à l’amélioration du portefeuille de la division Semences. L’EBITDA de la division Semences a augmenté, tandis que la rentabilité de la division Protection des cultures a dû faire face à une diminution des prix et une hausse des frais d’exploitation liée aux investissements dans les marchés émergents et en R&D. Les effets de change, hedging compris, ont livré une contribution positive de $57 millions à l’EBITDA.
 
Bénéfice par action $13,95

Le bénéfice par action, hors restructurations et moins-values, a baissé de 9 %. Après restructurations et moins-values, il s’établit à $13,39 (2009: $14,96).
 
Points-clés Protection des cultures

Le départ hésitant de la saison dans l’hémisphère nord en raison du temps froid a été suivi par une croissance significative au deuxième trimestre. Les stocks importants constitués au cours de l’année 2009 se sont progressivement réduits au deuxième trimestre mais se sont traduits par une grande concurrence des prix au cours du premier semestre, en particulier dans les pays de l’ALENA. Cela a eu pour effet de réduire à néant une partie des hausses de prix appliquées par Syngenta au premier semestre 2009. Syngenta a réalisé une très bonne performance sur les marchés émergents, les prix n’ayant eu qu’un impact limité.
 
* Les ventes de produits de protection des cultures incluent $24 millions de ventes inter-segments.
 
Dans la région Europe, Afrique et Moyen-Orient, les producteurs n’étaient pas très enthousiastes en raison de la baisse des prix du blé, en France particulièrement, où le secteur a aussi été affecté par le niveau élevé des stocks, les réformes gouvernementales dans le domaine du crédit et l’étalement des ventes d’herbicides pour le colza.
En Europe orientale, nos clients ont commencé à réinvestir dans des cultures à haute valeur ajoutée et nous avons pu faciliter les conditions de crédit dans un environnement économique plus porteur. Dans les pays de l’ALENA, la saison a pris une tendance favorable, bénéficiant d’une rapide reprise de la consommation au deuxième trimestre, bien que la concurrence sur les prix soit restée intense dans certains segments, particulièrement dans ceux du glyphosate et des fongicides. Les ventes en Amérique latine ont dépassé le niveau record de 2008, grâce à un accroissement des surfaces consacrées au soja au Brésil et en Argentine et à une pression accrue des maladies. Nous avons renforcé notre leadership sur le marché, en particulier dans le segment des fongicides. En Asie Pacifique, la croissance a été importante sur les marchés émergents, surtout en Chine et au Vietnam, compensant largement la régression enregistrée sur le plus grand marché, le Japon.
 
Les ventes d’herbicides sélectifs ont enregistré une baisse, les reculs concernant essentiellement des produits anciens. Les ventes d’herbicides pour le maïs et le soja ont affiché une belle croissance, plus particulièrement aux États-Unis, où leur importance est de plus en plus reconnue dans la lutte contre les mauvaises herbes résistantes au glyphosate. La nette réduction des ventes d’herbicides non sélectifs résulte essentiellement de l’évolution du marché du glyphosate, les prix aux États-Unis enregistrant une chute importante par rapport au niveau de la mi-2009. Les ventes de fongicides ont augmenté de 6 %, le produit phare, AMISTAR®, enregistrant une hausse de 17 %, malgré la baisse des prix aux États-Unis au deuxième trimestre. Deux autres fongicides majeurs, RIDOMIL GOLD® et SCORE®, ont également enregistré une croissance à deux chiffres, les prix restant stables. Les ventes d’insecticides sont demeurées inchangées, la forte croissance réalisée avec les nouveaux produits ayant compensé le recul des produits plus anciens.

Les produits de protection des semences se sont moins bien vendus en raison des stocks très importants de semences traitées aux États-Unis.
 
Les produits professionnels ont tiré parti de signes de relance sur les marchés grand public, plus particulièrement dans le segment Jardin et plantes ornementales.
 
Les ventes de nouveaux produits (produits lancés depuis 2006) ont augmenté de 14 % (TCC) pour atteindre $295 millions. Les ventes du traitement nématicide des semences AVICTA® ont doublé après son lancement sur maïs aux é.-U. L'herbicide céréales AXIAL® a réalisé une forte croissance en Europe orientale et a poursuivi son expansion au Canada, son principal marché. L’insecticide DURIVO® a connu une croissance rapide dans la culture du riz et des légumes sur le continent asiatique. Le fongicide REVUS®, utilisé sur les légumes et la vigne, a réalisé une expansion hors Europe et est vendu à présent dans toutes les régions du monde isopyrazam, un fongicide à large spectre offrant un nouveau mode d’action, a été lancé sur orge au R.-U.
 
De nouvelles capacités ont été créées pour AMISTAR® à Grangemouth, au Royaume-Uni, au mois de mai. L’ouverture de cette unité entraînera une augmentation de la production d’environ 20 % en 2010, avec une demande immédiate pour cette production supplémentaire.
 
« Pipeline » R&D: le potentiel de ventes notre portefeuille de produits de protection des cultures en développement dépasse les $2 milliards. Un lancement initial sous forme de granules d’INVINSA™, un produit unique protégeant les grandes cultures contre le stress hydrique, est prévu courant 2010. Le « pipeline » de produits en fin de développement inclut aussi le sédaxane, un fongicide utilisé pour la protection des semences, le bicyclopyrone, un herbicide pour le maïs et la canne à sucre, ainsi que le cyantraniliprole, un insecticide.
 
L’EBITDA pour l’activité protection des cultures a baissé de 13 % (TCC), à $1,6 milliards, avec une marge (TCC) de 31,8 % (2009: 35,2 %).
 
Semences

La division Semences a bénéficié d’une large croissance, avec une nette accélération au deuxième trimestre.
Le maïs et le soja ont enregistré une augmentation de 8 % après correction pour une modification ponctuelle des conditions de vente, qui s’est traduite par l’anticipation de ventes du premier trimestre 2010 au quatrième trimestre 2009. Les ventes de notre variété de maïs triple combinaison issue de la recherche Syngenta sur le marché américain ont connu une forte hausse pour représenter environ 60 % du total, approchant ainsi le taux de pénétration du marché. Les ventes ont augmenté rapidement en Amérique latine et en Europe orientale.
 
Le secteur grandes cultures a bénéficié d’une forte croissance interne, à laquelle il faut ajouter l’acquisition des activités semences de tournesol de Monsanto en septembre 2009. Le principal moteur a été l’Europe orientale, où les ventes ont augmenté de plus de 30 %, les producteurs investissant de nouveau dans des hybrides et des variétés de haute qualité.
La croissance s’est accélérée dans les semences potagères, grâce surtout à l’apport des pays de l’ALENA, où les ventes de pastèque et de maïs doux, dont les capacités de production ont été augmenté récemment, ont enregistré une forte hausse. Les ventes en Amérique latine et sur les marchés émergents d’Asie Pacifique ont également connu une nette augmentation.
Les ventes de semences et jeunes plants de Fleurs ont légèrement baissé en raison de la faiblesse du marché américain, alors qu’en Europe, les ventes ont enregistré un ebond important grâce à l’amélioration du portefeuille et à un regain de confiance des consommateurs.
 
« Pipeline » R&D: notre caractère à large spectre contre les lépidoptères AGRISURE VIPTERA™ a été homolgué par le ministère américain de l’agriculture et par trois autorités de régulation japonaises au cours du premier semestre de l’année. Cette variété sera lancée, sous la forme d’une combinaison, aux États-Unis au quatrième trimestre et constituera pour les agriculteurs un nouveau standard en matière de lutte contre les insectes tout en améliorant les rendements.
 
Cette année également, Syngenta commercialisera AGRISURE ARTESIANTM, la première solution d’optimisation de l’eau basée sur des caractères issus de sa recherche. Au cours des deux années à venir, un éventail complet de produits réduisant la zone refuge sera lancé pour le maïs,y compris la solution AGRISURE E-Z REFUGETM («refuge in a bag»).
L’EBITDA pour l’activité semences, qui s’élève à $352 millions, a augmenté de 7 % (TCC) grâce à l’amélioration de la marge brute. La marge EBITDA (TCC) a atteint 20,1 % (2009: 19,1 %) et est toujours en bonne voie d’atteindre l’objectif de 15 % fixé pour l’exercice 2011.
 
Charges financières nettes

Les charges financières nettes, qui s’élèvent à $55 millions, sont légèrement supérieures à celles du premier semestre 2009 ($46 millions).
 
Imposition

Le taux d’imposition pour cette période a été de 19 %, soit un taux inchangé par rapport au premier semestre de 2009. Au second semestre, le taux d’imposition devrait être supérieur à celui de la même période l’an dernier; à moyen terme, nous tablons sur un taux d’imposition se situant entre 20 et 25%. *
 
Cash-flow

Le «free cash flow» s’élève à $74 millions (2009: $79 millions). Les investissements en immobilisations, qui se chiffrent à $266 millions (2009: $364 millions), reflètent la phase finale des projets d'accroissement des capacités de production de substances actives clés. Le ratio des besoins en fonds de roulement moyen exprimé en pourcentage du chiffre d’affaires a été de 43 % (2009: 40 %), suite à l’augmentation des stocks au second semestre de 2009. Nous continuons à viser une réduction des besoins en fonds de roulement exprimé en pourcentage du chiffre d’affaires, les stocks baissant sous l’effet de l’augmentation continue des volumes vendus.
 
Dividende et rachat d’actions

Un dividende de CHF 6,00 par action (2009: CHF 6,00) a été versé au deuxième trimestre, pour un montant total de $524 millions. Dans le cadre de l’objectif de Syngenta de reverser un total d’environ $750 millions aux actionnaires en 2010, 288 700 actions ont été rachetées au premier semestre, pour un coût total de $67 millions. Le retour total de « cash » aux actionnaires au premier semestre s’est élevé à $591 millions.
 
Perspectives

Mike Mack, Chief Executive Officer, a déclaré: «Pour le second semestre de 2010, nous attendons une poursuite de la croissance en volume. La saison la plus importante en Amérique latine s’approchant, nous nous attendons à ce que les fondamentaux favorables soutiennent l’augmentation de la demande dans cette région. Cet élément, combiné avec une stricte maîtrise des coûts et une amélioration de la rentabilité de la division Semences, devrait nous permettre de maintenir le résultat d’exploitation pour l’ensemble de l’exercice au niveau de l’année 2009. Comme indiqué en début d’année, l’évolution du bénéfice par action reflètera la hausse des charges financières nettes et l’augmentation du taux d’imposition ». «Notre objectif principal sera d'accroître encore nos parts de marché sur les marchés développés, tout en tirant parti de notre bonne efficacité opérationnelle. Cela nous permettra de continuer à investir dans les marchés émergents, qui représentent le principal moteur de croissance de nos activités et où nous occupons une position de leader. Nous restons fermement attachés à nos investissements dans la R & D dans le but d’accélérer le lancement de nouveaux produits et de tirer parti de notre capacité à offrir des solutions intégrées aux agriculteurs de par le monde.»
* Entièrement dilué, hors restructurations et moins-values.

Protection des cultures
Pour une définition des taux de change constants, voir Annexe A de la version anglaise.

 

1er semestre

Croissance

 

2e trimestre

Croissance

Ligne de produits

2010
$m

2009
$m

réel
%

TCC
%

 

2010
$m

2009
$m

réel
%

TCC
%

Herbicides sélectifs

1 620

1 615

-

- 4

 

877

814

+ 8

+ 5

Herbicides non sélectifs

548

691

- 21

- 25

 

316

362

- 13

- 16

Fongicides

1 488

1 356

+ 10

+ 6

 

681

634

+ 7

+ 5

Insecticides

700

673

+ 4

-

 

349

318

+ 10

+ 8

Protection des semences

369

392

- 6

- 10

 

130

135

- 4

- 6

Produits professionnels

242

225

+ 7

+ 4

 

122

115

+6

+ 4

Autres

29

48

- 38

- 39

 

11

37

-68

- 68

Total

4 996

5 000

-

- 4

 

2 486

2 415

+ 3

-

Herbicides sélectifs: marques principales AXIAL®, gamme CALLISTO®, DUAL®/BICEP® MAGNUM, FUSILADE®MAX, TOPIK®

Les volumes de vente ont été légèrement supérieurs, avec une nette augmentation en Amérique latine, partiellement compensée par une baisse des volumes en Europe en raison du phasage des ventes d’herbicides pour le colza en France et en Allemagne, ce qui a entraîné une baisse des ventes de $47 millions. La baisse du total des ventes (TCC) s’explique par une diminution des prix – principalement dans les pays de l’ALENA – sur un marché plus concurrentiel. La gamme CALLISTO® a enregistré une croissance des ventes sur un marché des herbicides pré-levée pour le maïs très porteur aux États-Unis.

Herbicides non sélectifs: marques principales GRAMOXONE®, TOUCHDOWN®
Dans le segment des herbicides non sélectifs, les ventes de TOUCHDOWN® ont connu une baisse significative dans les pays de l’ALENA en raison d’une diminution des prix par rapport au premier semestre. Les volumes ont également régressé du fait de l’importance des stocks. Les ventes de GRAMOXONE® sont en recul, avec une faiblesse particulière observée en Amérique latine et en Asie Pacifique.
Fongicides: marques principales ALTO®, AMISTAR®, BRAVO®, REVUS®, RIDOMIL GOLD®, SCORE®, TILT®, UNIX®
Les ventes de fongicides ont augmenté de 6 % grâce à une importante hausse des volumes en Amérique latine, dans les pays de l’ALENA et dans la région Asie Pacifique. Cette hausse en volume a été en partie compensée par des baisses de prix – principalement dans les pays de l'ALENA – induites par le niveau élevé des stocks et un marché concurrentiel. Les ventes d’AMISTAR® ont enregistré une forte augmentation, avec une hausse en volume de 31 % faisant suite à un usage plus intensif et à l'attention accrue accordée par les producteurs au facteur performance dans des cultures clés comme le riz et les légumes en Asie Pacifique, le soja en Amérique latine et le maïs dans les pays de l’ALENA. REVUS® a continué à afficher une belle croissance, avec des introductions dans neuf nouveaux pays. Notre nouveau fongicide, isopyrazam, a été lancé au Royaume-Uni pour l'orge, les premières ventes ayant été enregistrées au deuxième trimestre. D'autres lancements sont prévus dans d’autres pays, sur les marchés céréaliers et de fruits et légumes clés.

Insecticides: marques principales ACTARA®, DURIVO®, FORCE®, KARATE®, PROCLAIM®, VERTIMEC®
Les ventes d’insecticides sont restées stables, l’importante croissance de DURIVO® et d’ACTARA® étant compensée par un environnement plus concurrentiel pour une série de produits plus anciens. DURIVO® a de nouveau réalisé une belle performance sur les marchés du riz et des légumes en Asie Pacifique et poursuivi son expansion sur de nouveaux marchés, avec des lancements particulièrement réussis en Amérique latine et au Japon. La croissance des ventes d’ACTARA® a bénéficié d’une large assise géographique, avec des gains importants en Amérique latine et en Asie Pacifique.
Protection des semences: marques principales AVICTA®, CRUISER®, DIVIDEND®, MAXIM®
Les ventes de produits de protection des semences ont enregistré une baisse de 10 % en raison essentiellement des stocks très importants de semences traitées aux États-Unis. La baisse enregistrée aux États-Unis a été en partie compensé par la croissance de CRUISER® en Amérique latine et en Asie Pacifique.
Produits professionnels: marques principales FAFARD®, HERITAGE®, ICON®
Les ventes de produits professionnels ont augmenté de 4 %, les segments grands publics de notre secteur Gazon et jardin montrant des signes de reprise. Tant l’Europe occidentale que l’Europe orientale ont affiché une croissance à deux chiffres et les marchés émergents d’Amérique latine enregistrent une rapide expansion.

 

1er semestre

Croissance

 

2e trimestre

Croissance

Protection des
cultures par région

2010
$m

2009
$m

réel
%

TCC
%

 

2010
$m

2009
$m

réel
%

TCC
%

Europe, Afrique, Moyen-Orient

1 790

1 810

- 1

- 5

 

831

823

+ 1

-

ALENA

1 662

1 882

- 12

- 15

 

942

989

- 5

- 8

Amérique latine

710

550

+ 29

+ 29

 

330

262

+ 26

+ 26

Asie Pacifique

834

758

+ 10

+ 2

 

383

341

+ 12

+ 5

Total

4 996

5 000

-

- 4

 

2 486

2 415

+ 3

-

Europe, Afrique et Moyen-Orient: les ventes ont baissé en raison d’un hiver prolongé en Europe occidentale, qui a retardé la saison et entraîné un décalage des ventes d'herbicides pour le colza. En France, la consommation globale de produits de protection des cultures a baissé en raison du niveau élevé des stocks. La régression des ventes en Europe occidentale a été en partie compensée par la croissance enregistrée en Europe orientale, où la situation du crédit s’est détendue dans la plupart des pays. Cela a permis une reprise des investissements dans les produits à haute valeur ajoutée, plus particulièrement en Ukraine, où les ventes ont augmenté de près de 60 %. L’Afrique et le Moyen-Orient ont enregistré une forte croissance dans le domaine des herbicides sélectifs, des fongicides et de la protection des semences.

ALENA: les ventes ont baissé dans les pays de l’ALENA en raison d’un environnement de marché plus concurrentiel. Le niveau élevé des stocks, la prudence accrue des distributeurs et les actions marketing menées pour accélérer l'adoption de technologies ont mis les prix sous pression. Si l’on excepte le glyphosate, les prix sont en recul de 11 %, les volumes de vente étant quant à eux légèrement supérieurs du fait principalement d'un marché des fongicides en croissance. TOUCHDOWN® a représenté plus de 40 % de la baisse des ventes dans les pays de l’ALENA.

Amérique latine: l’Amérique latine a réalisé une excellente saison, affichant des ventes en nette augmentation, légèrement supérieures même au niveau record du premier semestre 2008. Les surfaces consacrées au soja dans la région ont augmenté et la pression accrue des maladies ont entraîné un emploi plus important de fongicides et un renforcement du leadership de Syngenta sur ce marché. La liquidité s’est fortement améliorée et les prix du soja ont été soutenus par la demande chinoise. La croissance a été principalement alimentée par PRIORI Xtra®, notre fongicide leader pour le traitement de la rouille du soja.

Asie Pacifique: la croissance s’est poursuivie en Asie Pacifique, l’important soutien accordé à l’agriculture par les pouvoirs publics ayant permis aux producteurs de continuer à investir dans l’amélioration des rendements, plus particulièrement pour la culture du riz et des légumes. La croissance est liée essentiellement à l’augmentation de la demande de fongicides, particulièrement d’AMISTAR®, dont les ventes ont augmenté de 12 %.
Semences
Pour une définition des taux de change constants, voir Annexe A de la version anglaise.

 

1er semestre

Croissance

 

2e trimestre

Croissance

Ligne de produits

2010
$m

2009
$m

réel
%

TCC
%

 

2010
$m

2009
$m

réel
%

TCC
%

Maïs et soja

806

843

- 4

- 7

 

253

213

+ 19

+ 16

Autres grandes cultures

386

304

+27

+ 19

 

193

155

+ 24

+ 19

Potagères

360

322

+ 12

+ 9

 

200

180

+ 11

+ 11

Florales

211

207

+ 2

- 1

 

81

74

+ 9

+ 8

Total

1 763

1 676

+ 5

+ 2

 

727

622

+ 17

+ 14

Maïs et soja: marques principales AGRISURE®, GARST®, GOLDEN HARVEST®, NK®
Les ventes de semences de maïs et de soja ont augmenté de 8 %, après correction de l’impact des ventes avancées au quatrième trimestre de 2009. La croissance a concerné toutes les régions et résulte de l’excellente saison réalisée aux États-Unis et de la superbe croissance enregistrée en Amérique latine et en Europe orientale. Les ventes de notre maïs triple combinaison issu de la recherche Syngenta AGRISURE® 3000 GT aux États-Unis ont connu une nette progression et représentent environ 60% de notre portefeuille.

Grandes cultures: marques principales NK® (oléagineux), HILLESHÖG® (betterave à sucre)
Les ventes du secteur grandes cultures ont considérablement augmenté, grâce à une bonne croissance sous-jacente et à l’apport d’acquisitions. Les ventes ont progressé en Europe orientale, la Russie et l’Ukraine ayant réalisé une croissance significative en raison de l’augmentation des surfaces consacrées au tournesol. L’acquisition des activités semences de tournesol de Monsanto a contribué à hauteur de 12% aux ventes de cette ligne de produits.

Semences potagères: marques principales DULCINEA®, ROGERS®, S&G®, Zeraim Gedera
Les semences potagères ont continué à afficher une excellente croissance, avec une hausse des ventes de 9 %. La croissance sous-jacente, hors acquisitions et désinvestissements, s’est élevée à 10 %, avec une progression à deux chiffres dans toutes les régions, à l’exception de l’Europe, où les ventes sont restées inchangées. La croissance a continué à refléter la progression des produits de haute valeur dans nos cultures stratégiques, en particulier la tomate, la pastèque et le maïs doux.

Semences et jeunes plants de fleurs: marques principales Fischer, Goldfisch, Goldsmith Seeds, S&G®, Yoder
Les ventes de semences et jeunes plants de fleurs ont enregistré une légère baisse en raison de l’impact des pays de l'ALENA, où le marché a été marqué par une baisse de la demande des consommateurs dans un contexte économique assez morose. La baisse des pays de l’ALENA a été en partie compensée par la croissance en Europe et en Asie Pacifique, ces marchés commençant à montrer des signes de relance.

 

1er semestre

Croissance

 

2e trimestre

Croissance

Semences par région

2010
$m

2009
$m

réel
%

TCC
%

 

2010
$m

2009
$m

réel
%

TCC
%

Europe, Afrique, Moyen-Orient

762

659

+ 16

+ 9

 

297

251

+ 18

+ 15

ALENA

826

880

- 6

- 7

 

329

300

+ 9

+ 8

Amérique latine

62

41

+ 52

+ 52

 

31

14

+ 122

+ 122

Asie Pacifique

113

96

+ 18

+ 11

 

70

57

+ 24

+ 16

Total

1 763

1 676

+ 5

+ 2

 

727

622

+ 17

+ 14

Publications et réunions

 

Chiffre d’affaires préliminaire du troisième trimestre 2010               14 octobre 2010
Résultats de l’exercice 2010                                                        9 février 2011
Chiffre d’affaires préliminaire du premier trimestre 2011                  15 avril 2011
Assemblée générale annuelle                                                       19 avril 2011

Syngenta figure parmi les leaders mondiaux pour ses activités. Le groupe emploie plus de 25 000 personnes dans plus de 90 pays qui n’ont qu’un seul objectif: exprimer le potentiel des plantes. Par nos capacités scientifiques de premier plan, notre présence mondiale et notre engagement en faveur des clients, nous aidons à accroître les rendements et la rentabilité des cultures, à protéger l’environnement et à améliorer la santé et la qualité de vie. Pour plus d’informations sur Syngenta, nous vous recommandons de consulter le site www.syngenta.com.

Note aux rédactions:
Des documents complémentaires et photos seront disponibles sur notre site web www.syngenta.com/hyr2010
 
Avertissement concernant les déclarations anticipant sur l’avenir
Ce document contient un certain nombre d’informations anticipant sur l’avenir. Elles sont reconnaissables à l’emploi de verbes au futur et au conditionnel, ou à des termes impliquant une projection dans le futur. De telles déclarations impliquent des risques et incertitudes susceptibles de rendre les résultats matériellement différents de ce qui y est annoncé. Pour de plus amples informations sur ces risques et incertitudes ainsi que sur d’autres facteurs de risque, nous vous invitons à consulter le formulaire soumis par la société à la Commission des titres et des changes (Securities and Exchange Commission) et accessible au public. Syngenta n’a aucune obligation de remise à jour des déclarations à caractère prévisionnel pour qu’elles reflètent des résultats réels, des hypothèses modifiées ou d’autres facteurs. Ce document ne constitue pas ou ne fait partie d’aucune offre ou invitation à vendre ou émettre, ni de sollicitation issue d’aucune offre d’acquisition ou de souscription pour des actions ordinaires de Syngenta AG ou Syngenta ADS, pas plus qu’il n’est à la base ou n’est lié à aucun contrat s’y rapportant.